• Expédition dans les 48 heures
  • Frais de port offerts dès 75€ d'achats
  • Zéro frais de douane pour la France et l'UE
  • Service client à votre écoute qui parle français
  • Paiement en ligne sécurisé (Paypal, Payplug)

Tuto DIY : réaliser soi-même des tringles pour accrocher un tenugui.

Publié le : 23/08/2016 21:37:26

Vous avez craqué et acheté un magnifique tissu japonais tenugui. Vous vous demandez quoi en faire et comment l'accrocher à un mur pour décorer votre intérieur de façon raffinée et originale ?

Vous êtes au bon endroit. Avant le tutoriel, voici l'histoire du tenugui et ses utilisations au quotidien.

Ce vieux tissu traditionnel japonais date de l'ère Heian (794 à 1185), époque de « paix » (traduction littérale du mot) où arts et culture se sont développés (la poésie et l'écriture notamment). C'est à cette période que les kana sont apparus, caractères plus faciles à maîtriser puisque qu'il s'agit d'un alphabet syllabique contrairement aux kanji, nombreux caractères chinois plus élaborés et ayant chacun un sens à apprendre.

On doit à l'ère Heian l'écriture des paroles de l'actuel hymne national japonais, Kimi ga yo (Votre Règne en français), poème waka écrit à la gloire de l'Empereur dont voici la retranscription :

En kanji

En rōmaji

Paroles en français

君が代は
千代に
八千代に
細石の
巌となりて
苔の生すまで

Kimi ga yo wa
Chiyo ni yachiyo ni
Sazare ishi no
Iwao to narite
Koke no musu made

Puisse votre règne
Durer mille ans, pour huit-mille générations,
Jusqu'à ce que les pierres
Deviennent roches
Recouvertes de mousse.

Cet hymne a la particularité, vous l'aurez remarqué, d'être très court. Il s'agit d'ailleurs du plus court au monde.

L'un des premiers romans en japonais qui est Genji monogatari (Le Dit de Genji) voit aussi le jour à cette période. Ce chef d'oeuvre atemporel de la littérature japonaise de Murasaki Shikibu y décrit les us et coutumes de la cour impériale de Kyoto à cette époque.

Le célèbre poème Iroha de l'ère Heian a la particularité d'être composé avec les 47 hiragana à l'exception du (n) qui n'existait pas encore puisque cet hiragana n'est apparu qu'à l'ère Edo.

En japonais ancien

Prononciation ancienne

Une des traductions françaises

い ろ は に ほ へ と
ち り ぬ る を
わ か よ た れ そ
つ ね な ら む
う ゐ の お く や ま
け ふ こ え て
あ さ き ゆ め み し
ゑ ひ も せ す

Iro ha nihohe to
tirinuru wo
Wa ka yo tare so
tune naramu
Uwi no okuyama
kehu koete
Asaki yume misi
wehi mo sesu

Le plaisir est enivrant mais s'évanouit
Ici-bas, personne ne demeure.
Aujourd'hui franchissant les cimes de l'illusion,
Il n'est plus ni de rêves creux,
ni d'ivresse.

A cette époque, les tenugui étaient des produits de luxe car tissés avec de la soie ou du chanvre. Les Japonaises les réservaient pour les cérémonies et rituels religieux. Bien que des techniques de production de masse se développèrent, la fabrication du tissu restait coûteuse et requiérait encore beaucoup de temps. Le tenugui resta donc un produit assez cher, inabordable au commun des mortels.

Le tenegui en traversant les âges (Kamakura et Edo) se démocratisa peu à peu grâce à une offre plus diversifiée et meilleur marché grâce à des innovations techniques. Le tissu lavable, réutilisable et polyvalent devient un produit du quotidien. Porté sur la tête, utilisé en ceinture, en sac, en emballage cadeau très pratique et décoratif, le tenugui est un tissu multi-usage. Il sert aussi de bandana aux kendoka (personnes qui pratiquent le kendo) pour éviter que la sueur ne coule sur le fronc et le visage. Devenus très bon marché aujourd'hui, les Japonais les utilisent même en chiffons pour faire le ménage. Grâce à de nouvelles techniques de teinture et d'impression, ils ont pu devenir des objets de décoration grâce à de magnifiques motifs détaillés et aux couleurs infinies. Passons maintenant au tutoriel pour apprendre à réaliser soi-même les tringles en bois pour accrocher à un mur un tenugui.

Pour accrocher le tenugui (Fujin et Raijin sur la photo), j'ai réalisé une petite vidéo avec les photos des différentes étapes. En 30 minutes, vous pourrez habiller un mur triste et blanc.

Lien de la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=TPnpRwLK04M

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire