Bienvenue à Pause Bento
Laissez-nous
un messsage !

Ganglion sous l’oreille à côté de la mâchoire

Ganglion sous l'oreille à côté de la mâchoire : urgence ?

L’être humain est régulièrement sujet à de multiples agressions microbiennes et bactériennes. Heureusement, il dispose, pour son bien-être, de plusieurs moyens de riposte pour limiter, voire éradiquer le mal en présence. Parmi eux figurent en bonne et due forme les ganglions lymphatiques. Voudriez-vous en savoir plus sur les ganglions lymphatiques ? Si oui, suivez ce guide !

Un ganglion lymphatique : qu’est-ce donc ?

Les ganglions lymphatiques sont situés dans le liquide lymphatique comme l’indique leur appellation. Ils sont présents chez tous les Hommes sans pour autant être palpable : dans ce cas, les ganglions sont dits normaux. Plus vos ganglions sont normaux, mieux votre santé se porte. Ces ganglions, d’aspect réniforme, sont très petits et constituent des sites d’ingestion et d’épuration des bactéries et cellules lymphatiques.

Notons qu’il peut y avoir douleur exquise dans certains cas.

Rôle des ganglions lymphatiques

D’origine embryologique mal connue, les ganglions et les vaisseaux lymphoïdes sont situés dans le tissu lymphoïde. Les ganglions lymphatiques sont d’un intérêt vital, car intervenant dans le processus complexe de prolifération et de différenciation des cellules inductrices du tissu lymphoïde (LTi). Les antigènes sont acheminés vers les ganglions par les vaisseaux lymphatiques. Cette action va activer l’effet immunologique des lymphocytes LT et LB. Hormis, la production accrue d’anticorps, ces ganglions élaborent des phagosomes et des cellules mémoires.

Localisation des ganglions lymphatiques

Localisation des ganglions lymphatiques

Les ganglions de la lymphe sont retrouvés partout sur le corps humain, mais beaucoup plus à des endroits spécifiques du corps. Il s’agit essentiellement : de l’occipital, du cou,  des aisselles,  du tronc et  de l’aine.

À noter : On s’intéressera ici aux ganglions lymphatiques cervicaux situés entre la partie distale de l’oreille et le bord postéro-latéral de la mandibule inférieure (mâchoire inférieure).

Ganglions cervicaux

Entre le bas de l’oreille et la mâchoire, on distingue 3 types de ganglions cervicaux :

  • Les ganglions rétro-auriculaires (localisé juste au niveau de la base de l’oreille) ;
  • Les ganglions cervicaux superficiels (logé le long du muscle SCM en pleine extension), et
  • Les ganglions amygdaliens (sis au niveau de l’angle de la mandibule).

Important : Normalement les ganglions ne sont pas palpables ! Si leur taille palpable est inférieure à 1 cm, nous sommes toujours dans la normalité. Dans le cas contraire, vous avez une adénopathie (correspondant à un gonflement de vos ganglions).

Avec quoi peut-on confondre une adénopathie au toucher ?

Si vous cherchez à déterminer la nature de la tuméfaction de votre mâchoire et de votre cou, cet exercice risque d’être pénible de vos mains non expertes. Il est possible de confondre au toucher une adénopathie avec un kyste épithélial branchial, une tumeur de la thyroïde, une glande salivaire ou encore un anévrysme carotidien. En cas de moindre doute, faites-vous consulter par un ORL pour une meilleure orientation et un traitement de qualité.

Que permet d’objectiver une adénopathie ?

Une adénopathie permet une suspicion de toxoplasmose, de mononucléose infectieuse, de tuberculose, de tularémie ou de syphilis. Elle peut parfois orienter vers la maladie des griffes de chat et surtout vers un cancer dans certains cas.

Nota bene : Si vous avez de petits ganglions indolores et très durs : il s’agit d’un processus néoplasique (cancer). Mais si les ganglions sont douloureux et empâtés : il s’agit d’une infection.

En résumé, les ganglions sous l’oreille près de la mandibule sont normaux si et seulement si ces ganglions mesurent moins d’un cm. Dans le cas contraire, il s’agit d’une adénopathie qui est pathologique et qui oriente soit vers une infection ou un cancer en fonction de certains paramètres clés décrits dans l’article. D’où l’importance d’être informé.

Articles similaires

4.3/5 - (3 votes)
Share on facebook
Facebook
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn
Share on twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.